à propos

« les collections d’un badaud »
source et inspiration photographiques tout droit sorties de mon 
cabinet de curiosités
note : l’inscription typographique « ¶ » pied-de-mouche sert uniquement de séparation visuelle et de ponctuation tout comme le point 
dans une phrase

« le web2•héros »
lors de mes échappées belles sur écran numérique, 
je surfe sur l’hexagone du web2•héros (lire : web-deux-
point-héros) je clique et je surfe sur des plates-formes 
communautaires ou des réseaux sociaux en ligne  à l’intérieur, il sera ques
tion de portraits et d’autoportraits d’anonymes, en mode 
selfie depuis ces plate-formes orientées « rencon
tres », je me livre à une collecte de photos d’un genre 
nouveau en classant, puis en distinguant les photos 
par genre et par famille classification que j’ai bap
tisée « les collections d’un badaud » la classification 
des genres tend vers un sens que j’ai au préalable 
soigneusement détourné de son contexte d’origine de 
« photo séduction massive »

note importante : les photographies sont toutes collectées dans leur état, sans procédure de retouche ou 
de recadrage ¶ c’est à partir de là, que j’ai distingué :

─ 
la collection balafres boutons et comédons, ceux qui masquent leurs voisins
─ la collection canapé, ceux sur leur canapé
─ 
la collection jack art’s, ceux vêtus à la mode jacquard
─ 
la collection linge, celles accompagnées de leur panier à linge
─ 
la collection chapi-chapo, ceux et celles qui portent bel et bien le chapeau, etc.

à ce jour, il s’agit de 24 thématiques et collections les 
collections d’un badaud constituent un travail sériel sur 
l’accumulation d’images mises à disposition sur la toile 
et sur cette représentation de soi-M’AIME ou comment 
ce questionnement personnel bien réel, servira ou déservira son auteur de la place prise par la composi
tion photographique, de la pose adoptée et du geste 
présenté comme volontairement original ou celle d’une 
gestuelle plutôt hasardeuse, engendrée accidentellement ¶ 

 par cette nouvelle approche systémique du web2•héros, où tout nous est donné à voir et à dévorer des yeux d’une manière hyper controlée, je tente de donner du sens au non-sens, je trouve et définis comme remarquable et surprenant des photographies au départ, insignifiantes  dans cette ultime tentative de dire que, tous dans la vie, nous participons et avons sûrement participé à produire ou reproduire ce type de photographie… si si

annexes
https://www.lensculture.com/thierry-fanovan